Ce blog rassemble, à la manière d'un journal participatif, les messages postés à l'adresse lemurparle@gmail.com par les personnes qui fréquentent, de près ou de loin, les cafés repaires de Villefranche de Conflent et de Perpignan.
Mais pas que.
Et oui, vous aussi vous pouvez y participer, nous faire partager vos infos, vos réactions, vos coups de coeur et vos coups de gueule, tout ce qui nous aidera à nous serrer les coudes, ensemble, face à tout ce que l'on nous sert de pré-mâché, de préconisé, de prêt-à-penser. Vous avez l'adresse mail, @ bientôt de vous lire...

BLOG EN COURS D'ACTUALISATION...
...MERCI DE VOTRE COMPREHENSION...

mercredi 11 juin 2014

Abus de Pouvoir au Barcarès : Manifestation le lundi 23 juin 2014 à 13h

Muriel productrice de fruits, qu'on peut voir chaque mardi matin sur le marché de Prades, nous envoie ce témoignage. Dans le passé elle a déjà eu à faire face au maire du Barcarès alors qu'il voulait lui interdire de déballer. 

http://lemurparle.blogspot.fr/2012/07/muriel-avillach-quand-une-citoyenne.html
http://lemurparle.blogspot.fr/2012/08/2-muriel-avillach-quand-une-citoyenne.html
http://lemurparle.blogspot.fr/2013/01/justice-muriel-et-labus-de-pouvoir-du.html

Son courage et sa vaillance font qu'elle est toujours là. Aujourd'hui, les syndicats unis n'ont pas l'intention de se laisser faire et monsieur le maire du Barcarès devra revenir sur ses décisions calamiteuses pour les plus fragiles sinon il va au-devant de beaucoup d'ennuis. Après le témoignage de Muriel, vous trouverez le préavis de manifestation (adressé au préfet de police) et la liste des abus de pouvoir et des violations sur le droit du travail. 
Soyons Solidaires et Basta ! 

"Bonjour, je vous contacte afin de vous tenir informé-e-s de ce qui se passe au BARCARES.

Le maire recommence les abus de pouvoir. Aucune concertation avec les syndicats. Impossible d'être reçu.

Il a augmenté les prix  du métrage des places pour le mois de mai, avant on payait 2€ les 2m on est passé à 20 € les 2m ou de 4€ les 4m à 30€ les 4m.
En plus, il nous compte les retours, alors qu'auparavant non.
Tous les autres villages payent 1€ le mètre.
Pour les nocturnes, il va empêcher 40 commerçants de déballer. Il n'y aura plus que 2 marchés nocturnes au lieu de 5. Et il a changé les emplacements pour déballer de place, les commerçants seront en bord de plage côté sable ou avec un peu de vent ils ne pourront plus déballer. Il a changé le prix aussi, 800 € pour les 2 mois et payable d'avance et non remboursable (40€ les 4m).
Il nous oblige à réduire les longs métrages tout en payant le même prix.

Nous subissons un harcèlement, tous les matins, en arrivant nous ne savons pas où nous allons être (il n'y a qu'ici que cela se passe).

Pour les forains c'est la même chose. Cette année, il a décidé qu'un forain, qui a 3 manèges sur la commune depuis des années, n'avait plus de place et donc, il l'a viré du jour au lendemain.

Voilà notre quotidien, qui est très douloureux, car nous subissons....."









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire