Ce blog rassemble, à la manière d'un journal participatif, les messages postés à l'adresse lemurparle@gmail.com par les personnes qui fréquentent, de près ou de loin, les cafés repaires de Villefranche de Conflent et de Perpignan.
Mais pas que.
Et oui, vous aussi vous pouvez y participer, nous faire partager vos infos, vos réactions, vos coups de coeur et vos coups de gueule, tout ce qui nous aidera à nous serrer les coudes, ensemble, face à tout ce que l'on nous sert de pré-mâché, de préconisé, de prêt-à-penser. Vous avez l'adresse mail, @ bientôt de vous lire...

BLOG EN COURS D'ACTUALISATION...
...MERCI DE VOTRE COMPREHENSION...

dimanche 25 février 2018

Au programme à l'Alchimie

CHER(E)S AMI(E)S DE L'ALCHIMIE !!


L'hiver file doux, quelques petites pauses
sur certains
ateliers pour les vacances.....

L'atelier Gym Pilates du mercredi est en pause

L'atelier d'écriture de Sacha Steurer reprendra
le 7 mars

Les cours de japonais avec Tchié reprendront
le 2 mars


AU PROGRAMME !!

DIMANCHE 25 FEVRIER
DE 17H00 A 19H00

CHANTS DU MONDE

Par des amateurs du cru

Vous aimez chanter ?
Venez nous rejoindre
et partager 1,2,3 chants qui vous tiennent à cœur
d'ici ou d'ailleurs
d'hier ou d'aujourd'hui
de votre composition, seul(e) ou accompagné(e)

Ouverture à 16h30
Apéro dinatoire...
contact : 07 83 36 77 31

JEUDI  1ER MARS
DE 9H00 A MIDI

REIKI AVEC ANNE LISE


LES JEUDIS
DE 15H00 A 17H00

L'Alchimie accueille dans ses locaux "Sève 66"
Association de médiation humaniste, qui tiendra une permanence d'information sur la médiation tout les jeudis de 15h à 17h.
Vous pourrez prendre connaissance de cette démarche de communication qui permet, notamment, une meilleure gestion des conflits. Un dépliant est également mis à votre disposition dans votre café culturel.

JEUDI 1ER MARS
A PARTIR DE 18H30

Les rendez vous réguliers !

LES LUNDIS
DE 18H à 20H

Découverte de la culture argentine au travers
de son TANGO qui fait désormais partie du
patrimoine mondial de l'humanité.

Exploration des fondamentaux
(la marche, l'abrazo, la salida, les huits, et les tours...)
Tout ça en musique et en phase avec sons/a partenaire..

LES MARDIS
DE 19H30 à 21H



JEUDI
DE 17H30 A 19H30

L'AMAP DE LA KAJETTE BIO !
Venez chercher vos légumes ! Réservez votre kajette au :
06 41 12 47 51 et demandez Marie !
12,50 euros la kajette de légumes (2 personnes pour 1 semaine)
Engagement pour 1 an


LES SAMEDIS
DE 10H A 11H15
(nouvel horaire à partir du 17 février)


Cours de YOGA DYNAMIQUE DE L'ETIREMENT
Formée en Inde, Anne G. animera les séances en français et en anglais si nécessaire.

                        S.V.P vêtements amples et estomac léger : thé ou café
           + 1 fruit 1h30 avant le cours.
           1er cours gratuit -  Séance à 9 euros - Matériel fourni.
    Anne Groh : 04 68 05 70 26/ agroh1000@gmail.com




3 rue de l'Hospice à Prades
07 83 36 77 31

MERCREDI
De 11h à 15h
MARDI ET SAMEDI
De 9h à 15h
JEUDI
De 18h à 23h

samedi 24 février 2018

DEVOIR DE MÉMOIRE - Tarrajal : démantèlement de l'impunité dans la frontière sud de l'Europe

On a reçu ça :


Bonjour à toutes,

Il y a quatre ans, le 6 février 2014, quinze personnes sont mortes noyées dans la plage de Tarajal, à Ceuta. Elles essayaient de traverser à la nage la frontière entre l’Espagne et le Maroc, lorsque les effectifs de la Guardia Civil ont tiré sur eux des balles en caoutchouc et des grenades fumigènes.

Je vous invite à voir et diffuser le film-documentaire :

 "TARAJAL : 
DÉMANTÈLEMENT DE L'IMPUNITÉ 
DANS LA FRONTIÈRE SUD DE L'EUROPE"  

(Tarajal: Desmuntant la impunitat a la frontera sud) de Xavier Artigas, Xapo Ortega et Marc Serra. Trad française : Xavier Montserrat.

Durée : 80 minutes

Vous le trouverez ici : https://vimeo.com/216704524

Le documentaire dénonce les faits et le classement de l’affaire.

Il montre le témoignage d’experts dans le phénomène migratoire, de journalistes, de juristes, de porte-paroles de la Guardia Civil, d’activistes et des déclarations des responsables du Ministère de l’Intérieur espagnol, qui s’opposent pour construire un récit qui met en évidence les contradictions et, surtout, le soupçon qu’il ne s’agit pas d’un cas de négligence policière, mais qui répond à une stratégie planifiée dans l’application des politiques de contrôle migratoire.

Vous pouvez choisir la résolution en appuyant sur HD. Si vous le voyez de votre ordinateur, je vous conseille 360p. 
Pour avoir la version sous-titrée, il faut appuyer sur CC (à coté de HD) et choisir "français".

Si vous avez des amis anglophones, voici la version traduite et sous-titrée en anglais :
Tarajal. A European Phantasmagoria  : https://vimeo.com/146231805

Si vous avez des amis hispanophones, voici la version traduite et sous-titrée en espagnol :
Tarajal: desmontando la impunidad en la frontera sur : https://vimeo.com/155409424
Bon visionnage et à bientôt


vendredi 23 février 2018

Brigitte Bardot demande au président de tenir son engagement en faveur des animaux


Emmanuel Macron : 

Brigitte Bardot l’interpelle 

dans une lettre en faveur 

des droits des animaux


https://www.dailymotion.com/video/x6ee86z



Mercredi 07 Février


Neuf mois après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, Brigitte Bardot est loin d’être satisfaite. Déçu d’observer que le chef de l’Etat ne tient pas ses promesses de campagne en ce qui concerne les droits des animaux, elle a décidé de lui adresser un courrier que Non Stop People vous dévoile.

Pas sûr qu’il y ait en France militante plus engagée que Brigitte Bardot en faveur des droits des animaux. De plus célèbre, il est certain qu’il n’y en a aucune en tout cas. Sa célébrité, Brigitte Bardot a décidé il y a maintenant plusieurs décennies de la mettre au service des animaux. Pour faire évoluer les mentalités à leur égard, la mythique actrice ne recule devant rien et va même ce mercredi jusqu’à interpeller le chef de l’Etat Emmanuel Macron. Neuf mois après son élection à la présidence de la République, Brigitte Bardot exprime, encore une fois, sa déception, dans une lettre.

"Vos déclarations déshonorent votre fonction"

 

Car pendant sa campagne, comme l’actrice le rappelle, Emmanuel Macron s’était notamment engagé à mettre en place des systèmes de vidéosurveillance dans les abattoirs : "Votre ministre de l’Agriculture s’oppose à cette mesure de contrôle, pourtant adoptée par l’Assemblée Nationale après les scandales qui ont mis en lumière l’enfer des abattoirs" déplore Brigitte Bardot avant de s’attaquer au problème des chasses présidentielles : "Vos déclarations en faveur du retour des chasses présidentielles déshonorent votre fonction. Vos prédécesseurs, plus âgés mais peut-être plus modernes, avaient saisi l’évolution des mentalités. Quelle régression, quel archaïsme invraisemblable, juste pour flatter les loisirs d’une ‘caste’" poursuit l’actrice avant de finir par une question adressée directement à Emmanuel Macron : "Monsieur le Président, puis-je encore placer quelque espoir en vous ?".


Par Benjamin S.


Source : http://www.non-stop-people.com/actu/politique/emmanuel-macron-brigitte-bardot-linterpelle-dans-une-lettre-en-faveur-des-droits-des

jeudi 22 février 2018

Conférence du vendredi 23 février annulée à l'Entonnoir


SNCF - Rapport Spinetta sur les rails + article Indépendant


Rapport Spinetta sur les rails


 16/02/2018

Ce que préconise Spinetta pour la SNCF tient en trois verbes : privatiser privatiser privatiser.



Des trains de la SNCF, à la gare Saint-Lazarre, le 15 février 2018 Crédits : LUDOVIC MARIN - AFP


Et si on se faisait un Spinetta ? Oui, un Spinetta, autrement dit un rapport à la manière de celui que Jean-Cyril Spinetta vient de remettre sur le rail. Alors des rapports on en a connu beaucoup, des rapports bidons, des rapports évidents aussi, de ceux dont on se dit que les conclusions devaient être connues par l’auteur avant qu’il n’ait écrit une ligne.

Ce que préconise Spinetta pour la SNCF tient en trois verbes : privatiser privatiser privatiser. Alors par exemple, Jean-Cyril Spinetta propose à la SNCF de se recentrer sur les grandes lignes et les TGV en abandonnant les petites lignes qui coûtent chères. Quelle surprise ! Une proposition qui, j’en suis sûr, aura beaucoup de succès dans la Drôme, ou n’importe quel département rural, où les Français pourraient désormais faire Saillans-Crest en Uber, puisque le rail est trop coûteux.

En Uber, tiens, ça c’est rigolo, parce que la dette de la SNCF nous dit Jean-Cyril Spinetta, se creuse de 3 milliards par an, et on a appris hier qu’Uber avait perdu cette année 4,5 milliards par an. Vous voyez, c’est cela qui est génial, Uber est considéré comme un joyau du capitalisme alors qu’il perdu 4,5 milliard par an, détruit de la valeur et précarise des emplois, alors que la SNCF est une pétaudière à privatiser quand elle participe à hauteur de 3 milliards par ans à l’aménagement du territoire et à la lutte contre le diesel.

Cela ne signifie évidemment pas qu’il n’y ait pas des économies à faire, des rationalisations à effectuer. Mais pourquoi être dogmatique et vouloir à tout prix privatiser ce qui se destine peu à l’être, puisque chacun sait qu’un réseau ferroviaire ne peut pas et même ne doit pas être rentable.

Comme pour d’autres biens communs comme l’énergie, l’ouverture à la concurrence signifie un monopole des prix élevés, le service en moins, confer le compteur Linky dénoncé par tous y compris la Cour des comptes. Le rail comme la route sont des communs que la collectivité doit prendre un charge. C’est ce que dit en substance un penseur gauchiste trop peu lu en France, Donald Trump.

 Intervenant :

Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture

Source : https://www.franceculture.fr/emissions/lhumeur-du-matin-par-guillaume-erner/lhumeur-du-jour-par-guillaume-erner-du-vendredi-16-fevrier-2018


 *************************************************

P.-O.: 150 kilomètres de lignes ferroviaires menacées de fermeture selon les cheminots


Par Julien Marion et Diane SabouraudLe 20 février  


Le rapport Spinetta sur l'avenir du transport ferroviaire commandé par le gouvernement pourrait modifier en profondeur le maillage du chemin de fer dans les Pyrénées-Orientales. 


Selon les syndicats de cheminots et si le gouvernement suit les préconisations de ce rapport, ce sont pas moins de 150 kilomètres de lignes TER dites secondaires qui pourraient être fermées à court et moyen termes afin de faire des économies.

La ligne Perpignan-Villefranche (actuellement fermée suite à l'accident de Millas et de l'enquête judiciaire), celle de Perpignan-Cerbère, celle de Villefranche-Latour de Carol, celle de Latour de Carol-Foix pourraient ne plus être desservies qu'en bus.

Les grandes lignes de ce rapport pourraient également signifier la fermeture des gares SNCF situées sur les parcours des lignes menacées.

Avant les annonces du gouvernement le 26 février et une manifestation à Paris le 22 mars, Julien Berthelemy, responsable CGT Villefranche-de-Conflent, nous dévoile ses craintes :


Vidéo à voir sur le site de l'Indépendant :


Source : http://www.lindependant.fr/2018/02/20/perpignan-150-kilometres-de-lignes-ferroviaires-menacees-de-fermeture-selon-les-cheminots,3096770.php


mercredi 21 février 2018

Décryptage du projet de loi asile et immigration

Décryptage du projet de loi 

asile et immigration

19 février 2018
Analyse par La Cimade d’un projet de loi dangereux pour les personnes étrangères présenté le 21 février 2018 par Gérard Collomb en Conseil des ministres.



Le projet de loi sur l’asile et l’immigration, présenté au conseil des ministres du 21 février 2018, consacre un très net recul des droits et va, s’il est adopté par le parlement, considérablement dégrader la situation d’un très grand nombre de personnes étrangères, par un affaiblissement de garanties et droits fondamentaux, et l’accentuation de la maltraitance institutionnelle.

Hormis de rares mesures protectrices, ce projet de loi instaure principalement des mesures renforcées de restrictions, de contrôles et de « tris », à des fins d’empêchement d’entrée ou d’expulsion et de bannissement du territoire. En cela, il vient amplifier la politique migratoire actuelle, déjà fortement attentatoire à la dignité et au respect des droits fondamentaux des personnes.

Ce dossier vise à alerter sur les dangers d’un projet de loi qui, par ailleurs, ne répond pas aux enjeux migratoires de notre temps. Au-delà du retrait de ce projet de loi, La Cimade appelle à une autre politique migratoire en totale rupture avec celle menée ces dernières années.


Vous pouvez télécharger le document ici :

https://www.lacimade.org/wp-content/uploads/2018/02/PJL_Asile_Immigration_Cimade_19022018-02.pdf

Source : https://www.lacimade.org/decryptage-projet-de-loi-asile-immigration/